img
Clavardage en direct Collège CDI

Comment pouvons-nous vous aider?

Logo
Bonjour et bienvenue au Collège CDI.
Êtes-vous intéressé par l'un de nos programmes?

Où peut-on travailler quand on est préposé aux bénéficiaires?

janvier 10, 2014 | Québec

On le sait : le rôle des préposés aux bénéficiaires consiste à fournir des soins de base et de veiller au confort des personnes malades ou en perte d’autonomie. Ces soins sont habituellement dispensés en collaboration avec les infirmières et les médecins dans les divers établissements du réseau de la santé ou encore directement à domicile. Les préposés aux bénéficiaires ont pour mission de répondre aux besoins essentiels des personnes (manger, se vêtir, se déplacer, etc.) en plus de les écouter, de leur remonter le moral et de les rassurer.

Au Québec, les préposés aux bénéficiaires exercent leurs fonctions dans des centres d’accueil et d’hébergement, des centres hospitaliers de courte durée, des centres locaux de services communautaires (CLSC), des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), des agences privées de soins à domicile, des centres de personnes âgées, des centres de réadaptation, des maisons de santé et des hôpitaux.

En plus de fournir des soins de base et de veiller au confort des personnes, les préposés aux bénéficiaires qui travaillent dans un hôpital peuvent poser certaines gestes à la demande d’un médecin comme : faire des massages, mesurer la tension artérielle, prendre la température et le pouls, s’assurer que les personnes boivent suffisamment, observer leur état de santé général, contrôler et noter dans leur dossier les soins administrés et effectuer d’autres tâches selon les instructions.

Dans le contexte actuel, les préposés aux bénéficiaires sont proportionnellement plus demandés dans les CHSLD et les résidences privées pour personnes âgées que dans les hôpitaux. Comme les CHSLD accordent la priorité aux patients les moins autonomes, les cas traités sont de plus en plus lourds et exigent de plus en plus d’interventions. Comme les services publics se concentrent sur les cas les plus lourds, les personnes âgées plus autonomes qui ont besoin de certains services (hébergement, repas, bains, etc.) et de certains soins infirmiers se retrouvent en proportion croissante.

À ce propos, le vieillissement de la population et l’accroissement des besoins en soins de longue durée favorisent l’augmentation de l’emploi dans cette profession, surtout dans les CHSLD et les résidences privées pour personnes âgées. Ce facteur gagnera graduellement en importance avec une nette accélération vers 2015.

Il est important de souligner que, selon les résultats de l’enquête Relance du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, le taux de placement des diplômés du DEP en assistance à la personne en établissement de santé est très bon et que leur taux de chômage est relativement faible. Ces bons résultats reflètent d’autant plus la force de la demande dans cette profession que le nombre de diplômés dans ce programme a augmenté considérablement au cours des dernières années, passant de 350 en 1995-1996 à environ 2 500 en 2009-2010. La situation sur le marché du travail de ces diplômés plus nombreux devrait, par ailleurs, demeurer très bonne.

Compte tenu des priorités gouvernementales en matière de santé, du vieillissement de la population et de l’alourdissement de la condition des patients, le nombre de préposés aux bénéficiaires devrait augmenter fortement au cours des prochaines années.

S’il s’agit d’un métier qui vous attire, sachez que le programme d’Assistance à la personne en établissement de santé est offert aux campus CDI de Laval, de Montréal et de la ville de Québec. Pour plus de renseignements sur le programme d’Assistance à la personne en établissement de santé offert par le Collège CDI, remplissez le formulaire situé à la droite de l’écran.

Souhaitez-vous obtenir plus d'information ou vous inscrire?

Cliquez sur le bouton ci-dessous et un conseiller communiquera avec vous dès que possible.